Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Fiona
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Fiona Un film de Amos  Kollek
Avec Anna Thomson, Felicia Maguire, Alyssa Mulhern, Anna Grace et Bill Dawes.
1998 - USA - 85 min - Visa n° 97 718 Sortie le 24/11/1999
SYNOPSISFiona est une jeune femme de 31 ans qui mène à New York une vie assez dissolue dans le milieu de la prostitution et de la drogue.
Le film est l'histoire peu banale de Fiona, de ses relations affectives et sexuelles particulières, aussi bien avec des hommes qu'avec des femmes.
Fiona vit en marge de la loi, en toute immoralité et en toute naïveté, de façon très instinctive.
Le film explore l'existence particulière d'une jeune femme née dans un monde dur et "cinglé", et qui en dépit des situations "extrêmes" qu'elle traverse, ne perd jamais son identité profonde faite de tendresse et de lucidité. FICHE TECHNIQUERéalisation/scénario : Amos Kollek
Production : Zack Habakuk et Osnat Shalev
Co-producteurs : Linda Moran et René Bastian
Producteur associé : David Rocksavage
Directeur de la photo : Ed Talavera, Peter Agliata
Montage : Jeff Harkavy
Musique : Alison Gordy
Preneur de son : Jack Kole REALISATEURAmos Kollek est né à Jérusalem en 1947. Son père ,Teddy Kollek, a été maire de Jérusalem pendant de longues années. Après avoir effectué son service militaire dans l'armée israelienne, Amos suit des études de psychologie et de philosophie à l'université de Jérusalem.
Il écrit plusieurs livres ("Don't Ask Me if I Love" 1971, "After They Hang Him" 1977) et, à partir de 1980, s'intéresse au cinéma.
En 1997, il a été révélé, en France, avec le film Sue perdue dans Manhattan qui est pourtant son sixième. Ce sera le début d’une longue collaboration entre lui et Anna Thomson. Ils tourneront ensemble Fiona en 1999, Fast Food, Fast Women en 2000 et Bridget en 2002. Il a également réalisé, depuis Sue perdue dans Manhattan , Quennie in Love en 2001 et dernièrement Happy end avec Audrey Tautou en 2003.
PRESSE "C'est avec les questions les plus vives du cinéma moderne que dialogue Fiona" Libération "Fiona est éblouissante de sensibilité crue, de violence et de délicatesse." Le Monde