Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Goltzius et la Compagnie du Pélican
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Goltzius et la Compagnie du Pélican Un film de Peter  Greenaway
Avec Ramsey Nasr, F.Murray Abraham, Kate Moran
Pays-Bas / France / Royaume-Uni / Croatie - 2012 - 116 min - Couleur - Numérique - 1.85 - Son 5.1 - Visa n° 130 618 Sortie le 05/02/2014
SYNOPSISPays-Bas. 16ème siècle.

Hendrik Goltzius est un célèbre peintre et graveur d’œuvres érotiques. Il aimerait ouvrir une imprimerie pour éditer des livres illustrés.
Il sollicite alors le Margrave (Marquis) d’Alsace et lui promet un livre extraordinaire avec des images et des histoires de l’Ancien Testament regroupant les contes érotiques de Loth et ses filles, David et Bethsabée, Samson et Dalila, Saint Jean-Baptiste et Salomé.
Pour le séduire davantage, il lui offre alors de mettre en scène ces histoires érotiques pour sa cour. FICHE TECHNIQUE Réalisation et scénario : Peter Greenaway
Image : Reinier van Brummelen
Son : Maarten van Gent
Montage : Elmer Leupen
Musique : Marco Robino
Directeur Artistique : Rosie Stapel
Décors : Ana Buljan
Costumes : Blanka Budak - Marrit van der Burgt
Maquillage : Sara Meerman - Pralija Ivana
Production : Kees Kasander (Kasander Film Company), Catherine Dussart (CDP) - Sam Taylor (Film and Music Entertainment) REALISATEURPeter Greenaway débute sa carrière dans la peinture avant de se lancer dans l'écriture et l'illustration de livres. C'est à partir de 1965 que ce Gallois d'origine aborde le septième art, en officiant en tant que monteur au Central Office of Information mais également en réalisant de nombreux courts métrages expérimentaux.
En 1980, Peter Greenaway réalise « The Falls », un premier long métrage étrange déjà porteur d'un ton et d'une originalité hors-norme. Deux ans plus, tard, le cinéaste britannique est révélé au niveau international avec « Meurtre dans un jardin anglais », drame érotique sur fond d'art pictural. Suivent alors « Le ventre de l’architecte (1987), situé dans le monde de l'architecture, et le thriller « Drowning by numbers » (1988).
Il construit une carrière jalonnée d'oeuvres ambitieuses, expérimentales, souvent cruelles et violentes, dont la mise en scène privilégie la lenteur et le sublime jusqu'à créer un malaise chez le spectateur. L'art et une certaine fascination pour les nombres sont également souvent au coeur de ses films.
Parmi les longs métrages les plus remarqués de Peter Greenaway figurent notamment « Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant » (1989), « Prospero’s Books » (1991), adapté de La Tempête de William Shakespeare, « The Baby of Macon » (1993) ou encore « The Pillow Book » (1996), un drame avec la calligraphie corporelle en toile de fond et Ewan McGregor au casting.
En 1998, le cinéaste britannique signe « 8 Femmes ½ », drame érotique emmené par Amanda Plummer. 2003 marque la sortie de « The Tulse Luper suicases », porté par un casting prestigieux (J.J. Feild, William Hurt, Kathy Bates, Madonna...), présenté en compétition à Cannes, et premier volet d'une trilogie annoncée sur la vie du criminel Tulse Luper. PRESSE “Une nouvelle fois, Peter Greenaway nous enchante” L'HUMANITÉ "Une virtuosité tant visuelle que sonore et un esprit frondeur” 20 MINUTES "Le film mêle esthétisme, érotisme et humour (…) un somptueux hymne à la joie d’aimer" LES ECHOS "Ca brille, ça fuse, ça étincelle, c’est du Greenaway” TELERAMA "Un festin visuel prenant et stimulant” Le JDD "Visuellement foisonnant, fourmillant” LE CANARD ENCHAÎNÉ "L’image est magnifique, le texte passionnant” CINÉTÉLÉOBS "L’orgie visuelle propre à Greenaway fait de lui un des grands baroques du cinéma” POSITIF "Un plaisir pour les yeux” STUDIO CINÉLIVE "Un plaidoyer pour la liberté d’expression” PREMIÈRE "Une lecture de la Bible en trompe-l’œil !” ART MAGAZINE "Un film littéralement enthousiasmant” ARTPRESS "Passionnant, riche et instructif (...) on reste muet et fasciné” CULTUROPOING.COM "Aussi brillant sur le plan formel que riche sur le plan intellectuel !” AVOIR-ALIRE.COM "Génialement ivre, baroque et décadent” LCI.TF1.FR