Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Le Dos Rouge
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Le Dos Rouge Un film de Antoine  Barraud
Avec Bertrand Bonello, Jeanne Balibar, Géraldine Pailhas, Joana Preiss, Barbet Schroeder, Pascal Greggory, Valérie Dréville, Nicolas Maury
2014 - France - 127 min - Numérique - Couleur - 1.85 - Son 5.1 - Visa n° 133 124 Sortie le 22/04/2015
SYNOPSISUn cinéaste reconnu travaille sur son prochain film, consacré à la monstruosité dans la peinture.
Il est guidé dans ses recherches par une historienne d’art avec laquelle il entame des discussions étranges et passionnées. FICHE TECHNIQUERéalisation et scénario : Antoine Barraud
Assistant mise en scène : Mathieu Blanchard
Image : Antoine Parouty
Son : Gilles Benardeau
Maquillage : Carrie Arbogast
Montage : Catherine Libert & Fred Piet
Producteurs : Antoine Barraud, Cédric Walter & Vincent Wang (HOUSE ON FIRE )
Coproduction : Centre Beaubourg – Pompidou, Anna Sanders films, Cosmodigital, Archipel productions REALISATEURAprès son moyen-métrage SONG en 2007, c'est en 2012 que Antoine Barraud est remarqué par la critique avec son premier long-métrage LES GOUFFRES, présenté au Festival de Locarno et pour lequel il est nommé pour le Léopard d'or dans la catégorie « Réalisateurs du présent ».

LE DOS ROUGE est son second long-métrage. Présenté au Festival de La Roche Sur Yon,il se fait remarquer grâce à l'interprétation de Bertrand Bonello qui reçoit une mention spéciale du jury. Le film vient d'être sélectionné au Festival de Berlin dans la section Forum. PRESSE « Dans la matrice du Vertigo d’Hitchcock, un film sublimé par le talent du réalisateur à filmer les tableaux et par de surprenantes saillies d’autodérision. » LE MONDE « Une topographie parisienne envoûtante d’un musée à l’autre, entre les salles de Beaubourg et la maison de Gustave Moreau, en passant par le Louvre et d’autres décors « naturels » témoignant d’un style d’existence d’un raffinement presque insolite. » LIBÉRATION « Antoine Barraud assume de fines lames d’humour, des érotismes chauds et un suspense de polar, caressant la lisière du fantastique. » L’HUMANITÉ « Drame et farce à la fois, l’histoire étonnante d’une transmutation. » LE CANARD ENCHAINÉ « Entre Vertigo d’Hitchcock et les fictions gigognes de Rivette, un fascinant portrait de cinéaste en crise nimbé de fantastique. Une vraie découverte. » LES INROCKS « Un trompe-l’œil vertigineux. Le Dos rouge est un cas rare de film qui donne envie de courir au musée après la séance. » TELERAMA « Entre passion et élucubration, Le Dos Rouge captive. » BEAUX-ARTS « Un drame vertigineux dont la splendeur visuelle et la poésie macabre renvoient à l’œuvre de Leos Carax. » MARIE-CLAIRE « Un beau film ludique sur la création et l'insondable mystère de la gent féminine. La beauté des tableaux se marie superbement avec l’atmosphère étrange du récit. » STUDIO CINÉ LIVE « Un film à la beauté paradoxale, à la fois immédiate et énigmatique. » TRANSFUGE « Un film hors norme, drôle et poétique qui génère de puissantes réflexions et laisse une marque dans le cinéma que l’on souhaite indélébile. » TROIS COULEURS « Un film envoûtant, avec une Jeanne Balibar au sommet de son excentricité snob franchement hilarante » CRITIKAT.COM « Accompagné par une très belle compagnie d’interprètes, Antoine Barraud trouve en Bertrand Bonello ni un double ni un sujet, mais un partenaire. » SLATE.FR « Si vous aimez les acteurs et les actrices, le cinéma d’auteur, la peinture, le réalisateur Bertrand Bonello (Saint Laurent), alors courez voir ce film d’une folle originalité et puissamment jubilatoire. » YAGG.COM