Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > The ballad of Genesis and Lady Jaye
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
The ballad of Genesis and Lady Jaye Un film de Marie  Losier
Avec Genesis Breyer P-Orridge, 
Lady Jaye Breyer P-Orridge,
 Big Boy (Breyer P-Orridge)
USA - 2011 - 72 min - Numérique - Stereo - Couleur - Visa No 130 700 Sortie le 26/10/2011
SYNOPSISThe ballad of Genesis and lady Jaye retrace l'histoire hors norme de l'artiste Genesis Breyer P-Orridge et de sa femme et partenaire artistique, Lady Jaye, qui par amour ont décidé
de se fondre en une seule entité.

Artiste majeur de l'avant-garde new-yorkaise de ces 30 dernières années, considéré comme l'un des pères de la musique industrielle, Genesis a défié les limites de l'art et de la biologie.

En 2000, il débute une série d'opérations afin de ressembler trait pour trait à Lady Jaye, une performance risquée, ambitieuse et subversive. The ballad of Genesis and Lady Jaye relate cet acte ultime d'amour et de dévotion. FICHE TECHNIQUEScénario/Réalisation : Marie Losier
Image : Marie Losier
Son : Bryin Dall
Montage son et image : Marie Losier
Mixage : Bryin Dall
Musique : Bryin Dall, Psychic TV3, Psychic TV, Genesis Breyer P-Orridge, The Majesty
Production : Steve Holmgren, 
Marie Losier et Martin Marquet
ventes internationales : Cat & Docs REALISATEURMarie Losier est née France en 1972. Elle a étudié la littérature à l’Université de Nanterre
et les Beaux Arts à New York. Elle réalisa de nombreux portrait avant-gardiste pour
le compte de réalisateurs, musiciens et compositeurs tels George Kuchar, Guy Maddin, Richard Foreman, Tony Conrad et Genesis P.Orridge. Capricieux, poétiques, oniriques et non conventionnels, ses films explorent la vie et le travail de ces artistes.

Ses films sont régulièrement présentés dans de prestigieux festivals (Berlin, Rotterdam, Tribeca, etc.) et musées tels que le Tate Modern, le Whitney Bienniale, le Moma… Marie Losier a tourné son premier long-métrage il y a 7 ans, en dépeignant avec délicatesse
le portrait de Genesis Breyer P.Orrdge et de son groupe Psychic TV.

Elle vit et travaille à New York en tant que programmatrice des films à l’Alliance Française. PRESSE "Un magnifique portrait de l’artiste transgenre Genesis P-Orridge" LIBÉRATION "Étourdissant, impressionnant (...) Une performance en soi" TÉLÉRAMA "Un très beau film, sauvage et bouleversant, sur la réinvention de soi et la liberté d’être soi-même" LES INROCKUPTIBLES "Un amour ordinaire entre deux personnages extraordinaires" TÉLÉ CINÉOBS "Un mélange émouvant entre fantaisie et onirisme "(...)" Une love story transgenre où l'amour fait muter les corps" CAHIERS DU CINÉMA "Une performance amoureuse et fusionnelle "(...)" L’histoire, triste et belle, d’un garçon qui voulait ressembler à personne, et qui a fini par vouloir, passionnément, ressembler à quelqu’un" CHRONIC'ART "Plein de romantisme" STUDIO CINÉLIVE "Le journal intime de deux âmes sœurs consumées par la passion "(...)" Une quête d’absolue pureté et un amour inconditionnel de l’art" - STANDARD "La musique de Genesis P-Orridge irradie le film "(...)" Une histoire d’amour symbiotique" TÊTU "Une histoire d'amour absolue entre deux êtres qui ont fait de leur vie et de leur corps une oeuvre d'art" CAUSETTE "Un grand et beau moment de romantisme moderne" DNA "Un documentaire qui parle de rock, de métamorphose physique, d’amour fou et de William Burroughs" TROIS COULEURS “Le film de Losier capture les paradoxes poignants, les extases et les fardeaux de la transformation de la vie en art" THE NEW YORKER