Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > Torremolinos 73
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Torremolinos 73 Un film de Pablo  Berger
Avec Javier Camara, Candela Peña, Juan Diego et Mads Mikkelsen.
2003 – Espagne – 93 min – 35 mm – Couleur - 1.85 – Dolby SR - Visa n° 112 649 Sortie le 15/06/2005
SYNOPSISTorremolinos 73 est une comédie dramatique qui prend place dans l’Espagne puritaine franquiste au début des années 70. Le film raconte l’histoire d’Alfredo Lopez, vendeur à domicile d’encyclopédies, et de son épouse Carmen, désireuse d’avoir un enfant. L’entreprise dans laquelle travaille Alfredo est au bord du gouffre financier. Pour s’en sortir, elle va trouver une solution des plus singulières et des plus surprenantes : elle propose à ses employés de réaliser des films scientifiques en super 8, pour l’élaboration d’une soit disante « encyclopédie mondiale sur la reproduction », destinée aux pays scandinaves. Le couple va accepter cette proposition… FICHE TECHNIQUERéalisation : Pablo Berger
Scénario : Pablo Berger
Image : Kiko De La Rica
Montage : Rori Sainz de Rozas
Production : Telespan productions, Picasso / Nimbus film et Mama films REALISATEURTorremolinos 73 est le premier long-métrage de Pablo Berger, réalisateur ibérique qui a développé une brillante carrière dans le court-métrage et le vidéo clip. Natif de Bilbao, il a réalisé le court-métrage culte des cinéphiles Espagnols, « Mama » (1988). Grâce aux multiples prix reçus avec ce court-métrage, il obtient une bourse de la délégation « Foral de Bizkaia » afin de faire un master à la prestigieuse New-York University. Là-bas, il réalise le court métrage « Truth and Beauty » grâce auquel il est de nouveau primé et, entre autres, nominé aux « Emmy » des écoles de cinéma et de télévision. Une fois titulaire d’un doctorat, il exerce comme professeur, section réalisation, dans la New-York Film Academy. Pour cette institution, il donne ensuite des cours dans les universités de Cambridge, Princeton, Yale et à la Femis. De plus, il a réalisé des publicités aux Etats-Unis et un clip pour le très fameux groupe de rock japonais « Sophia ». PRESSE "Un film irrésistible de drôlerie." Studio Magazine "Ce film a pour principal mérite de réussir un grand écart ahurissant en passant de la comédie pastiche au drame intimiste avec une même aisance." Première "Un premier long-métrage burlesque hilarant." Les Inrockuptibles