Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > Dark Horse
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Dark Horse Un film de Dagur  Kári
Avec Jakob Cedergren, Tilly Scott Pedersen, Nicolas Bro, Morten Suurballe et Bodil Jørgensen
2005 – Danemark – 106 min – 35 mm – Noir & Blanc – 1:85 – Dolby Digital – Visa n° 117 045 Sortie le 14/03/2007
SYNOPSISDaniel est un « graffitiste » qui gagne sa vie en inscrivant sur les murs les déclarations d'amour qu'on lui commande.
Rêveur, il mène une vie quelque peu marginale. Du coup, tout le monde est à ses trousses, du propriétaire de son bungalow à l’administration fiscale... Ses écouteurs de walkman sur les oreilles, il conduit sa voiture, perdu dans sa bulle.
Un jour, il tombe amoureux de Francesca (qui se fait appeler Franc), aussi peu conformiste que lui… FICHE TECHNIQUERéalisation : Dagur Kári
Scénario : Dagur Kári, Rune Schjøtt
Production : Birgitte Skov, Morten Kaufmann, Nimbus Films (Danemark) Zik Zak Filmworks (Islande) Zentropa Entertainments (Danemark)
Montage : Daniel Dencik
Photographie : Manuel Alberto Claro
Son : Pétur Einarsson
Musique originale : Slowblow (Dagur Kári & Friends) REALISATEURRéalisateur, scénariste et musicien, Dagur Kári est né en France et a grandi en Islande. Diplômé de l’Ecole Nationale du Film du Danemark en 1999, il réalise un film d’étude LOST WEEK-END, moyen-métrage de 40 minutes, qui a collectionné les prix à travers le monde.
Il débute sa carrière de scénariste et réalisateur avec NOÏ ALBINOÏ, histoire d’un adolescent hors normes vivant au fin fond d’un fjord islandais. Sorti en France en 2003, NOÏ ALBINOÏ a reçu 18 prix internationaux à Rotterdam, Göteborg, Angers, etc.
DARK HORSE, son second long-métrage a été présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes 2005, dans la catégorie Un Certain Regard. Egalement sélectionné dans de nombreux autres festivals (Mar del Plata, Pusan International Film Festival, Göteborg Film Festival, London Film Festival…), il a reçu plusieurs récompenses. PRESSE "Une comédie (...) entre Tati pour la poésie cocasse, et Jarmusch pour la nonchalance mélancolique." Ciné Live "Une réflexion onirique et délicieusement drôle sur la marche vers la maturité." Studio "Une petite merveille de poésie (...) Euphorisant !" Le Figaro Magazine