Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > Les Etendues imaginaires
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Les Etendues imaginaires Un film de Yeo Siew Hua  
Avec Peter YU, LIU Xiaoyi, Luna KWOK, Jack TAN, Ishtiaque ZICO, Kelvin HO
2018 – Singapour/France/Pays-Bas – 95 min – Numérique – Couleur – Image 2.39 – Son 5.1 - Visa n° 149 660 Sortie le 06/03/2019
SYNOPSISA Singapour, dans un chantier d’aménagement du littoral, l’inspecteur de police Lok enquête sur la disparition de Wang, un travailleur immigré chinois. Après des jours de recherches, toutes les pistes amènent Lok dans un cybercafé nocturne, tenu par Mindy, une fascinante jeune femme, que Wang fréquentait pour lutter contre ses insomnies et sa solitude. Lok découvre que Wang s’était lié d’une amitié virtuelle avec un mystérieux gamer… FICHE TECHNIQUEScenario et Réalisation : Yeo Siew Hua
Image : Hideho Urata
Costumes et accessoires : Meredith Lee
Montage : Daniel Hui
Producteur : Fran Borgia
Coproducteurs : Jean-­Laurent Csinidis, Denis Vaslin
Production : Akanga Film Asia
Coproduction : Films de Force Majeure, Volya Films
Distribution : Epicentre Films
Ventes internationales : Visit films / Ryan Kampe
Presse : Robert Schlockoff et Jessica Bergstein-­Collay REALISATEURYeo Siew Hua a étudié la philosophie a l’Université Nationale de Singapour et il est membre du collectif : 13 little pictures film. Il écrit et réalise le film expérimental , IN THE HOUSE OF STRAW (2009). Il a participé à l’édition 2015 de Talents Tokyo et a présenté au Autumn Meeting 2016 ou il a gagné le grand prix pour son second long-­métrage de Fiction, A LAND IMAGINED (2018). Le film a aussi participé au Asia Pacific Screen Lab 2017 et a pu bénéficié du Hubert Bals Fund (Rotterdam) et des aides aux Cinéma du Monde. PRESSE « Un polar torpide et langoureux » LE MONDE « Un séduisant film noir » LIBÉRATION « Une recherche esthétique au service de l’essentiel » L’HUMANITÉ « Une réflexion oscillant entre rêve et cauchemar » L’ALSACE « Un voyage flottant, nocturne, aussi dérangeant que sensuel » TÉLÉRAMA « Un polar engagé » LE JDD « Très belle déambulation nocturne » LE CANARD ENCHAINÉ « Une mise en scène magistrale » L’OBS « Un premier film fascinant et maitrisé » LES INROCKUPTIBLES « Un bijou politique nimbé aux néons » GRAZIA « Un polar noir singapourien de haute facture » TÉLÉ Z « Un film-rêve aux allures de cauchemar éveillé » PREMIÈRE « Une enquête insomniaque hypnotique » SO FILM « La naissance d’un vrai cinéaste » LES CAHIERS DU CINÉMA « Un thriller politique et sociétal » LA SEPTIÈME OBSESSION « Une plongée lynchienne somptueuse » L’INCORRECT « Formellement très beau, réaliste et onirique à la fois » POSITIF « Un des plus beaux et des plus étranges films de ce début d’année » TRANSFUGE « Un thriller social humaniste et conscient » CINÉMA TEASER « Un thriller politique et onirique » TROIS COULEURS « La mise en scène élève le récit sur un plan spirituel » ÀVOIRÀLIRE