Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > La Route
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
La Route Un film de Darejan  Omirbaev
Avec Djamshed Usmonov, Saoule Toktibaeva et Anour Tourgambaeva.
2001 - Kazakhstan / France - 85 min - 35mm - Couleur - 1.66 - Dolby - Visa n° 99 180 Sortie le 23/01/2002
SYNOPSISAmir, jeune cinéaste, apprend que sa mère est malade. Il quitte son domicile, sa femme et son fils, pour se rendre dans son village, à trois jours de route. FICHE TECHNIQUERéalisation : Darejan Omirbaev
Scénario : Darejan Omirbaev et Limara Jeksembaeva
Image : Boris Trochev
Son : Helena Vlazneva
Montage : Image R. Beliakova
Montage Son : Catherine D’Hoir
Photographe de plateau : Cloé Drieu
Producteur executif : Limara Jeksembaeva
Producteurs : Elise Jalladeau, Joêl Farges, Ueda Makoto
Produit par Artcam International (France), NHK ( Japon), Kadam-T Kazakhfilm
Aïmanov ( Kazakhstan) REALISATEURDarejan Omirbaev est né le 15 mars 1958 à Uyuk, dans la région de Djambul, au Kazakhstan. Diplômé de la Faculté de Mathématiques Appliquées à l’Université du Kazakhstan en 1980, il commence sa carrière en tant que professeur, programmateur et monteur chez Kasakh Film.
En 1987, il termine ses études à l’Institut des Hautes Études Cinématographiques de Moscou (VGIK) et soutient une thèse portant sur la sémiotique filmique étudiée à partir des ouvrages théoriques de Pasolini, de Metz, de Jacobson et de Mitry. Pendant deux ans, Darejan Omirbaev travaille au sein de la rédaction du magazine New Film ; il se révèle un critique et théoricien majeur.
En 1988, il réalise son premier court métrage, SHILDE (JUILLET), qui, filmé en noir et blanc et apprécié pour sa simplicité et sa délicatesse, se veut un hommage à la Nouvelle Vague française.
En 1992, KAIRAT, son premier long métrage, reçoit le Léopard d’Argent et le prix FIPRESCI au Festival de Locarno, La Montgolfière d’Argent au Festival des Trois Continents de Nantes, ainsi que le Grand Prix et le Prix de la Critique au Festival de Strasbourg en 1993.
Son deuxième long métrage, KARDIOGRAMMA, est sélectionné en compétition officielle au Festival de Venise et reçoit le Prix Spécial du Jury au Festival des Trois Continents de Nantes en 1995.
TUEUR À GAGES, présenté en sélection officielle au Festival de Cannes en 1998, reçoit le Prix Un Certain Regard - Fondation Gan. Il est également sélectionné dans de nombreux festivals internationaux (Le Caire, Karlovy Vari, Chicago, Tokyo et San Francisco) et reçoit le Prix du Meilleur Scénario à Téhéran.
LA ROUTE, sélection officielle au Festival de Cannes 2001, section Un Certain Regard, ouvre la rétrospective du Cinéma Kazakh du Festival des Trois Continents de Nantes et est présenté au Forum Européen de Strasbourg.

Darejan Omirbaev réalise en 2006 un court métrage en numérique, DE L’AMOUR (ABOUT LOVE), présenté au Festival de Locarno 2006. Dans cette adaptation de la nouvelle éponyme d’Anton Tchekhov, Darejan Omirbaev s’interroge sur les relations entre les hommes et les femmes…
En 2007, Darejan Omirbaev tourne AÏNOUR, un long métrage inspiré du roman Anna Karenine… PRESSE "Darejan Omirbaev signe ici une délicieuse dérive où le fantasme érotique cohabite avec un humour noir glacial (...) Derrière sa froide impassibilité, un film riche." Première "La Route est un formidable film sur l'inspiration, sur les divagations chaotiques qui finissent par créer un film (...). Mais La Route est surtout un voyage haletant au pays de l'absurdité." Télérama "Le réalisateur sait nous surprendre avec une notation insolite ou poétique, souvent d'une grande profondeur existentielle." TéléCinéObs