Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Courts métrages  > Poligono Sur
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Poligono Sur Un film de Dominique  Abel
Avec
2003 – France / Espagne – 105 min – 35 mm – Couleur - 1.85 – Dolby SR - Visa n°109 785 Sortie le 30/06/2004
SYNOPSISSur un de ces terrains vagues brûlés par le soleil aux abords de Séville, les barres HLM des «Tres Mil», concentrent près de 50 000 habitants, presque tous anciens du quartier historique gitan de Triana (de l’autre côté du Guadalquivir).
Là se trouve réunie la plus forte concentration de nouveaux artistes flamenco, connus ou anonymes.Comme autrefois à Triana, le quartier chante et danse sa vie
quotidienne, et malgré les ravages causés par l’héroïne, les jeunes ne délaissent pas la musique des anciens… FICHE TECHNIQUEProduction : Idéale Audience, Pierre-Olivier Bardet Maestranza Films,Antonio P. Perez, Produce +, José Manuel Lorenzo
Scénario : Dominique Abel avec la collaboration de Juan José Ibanez
Directeur de la photographie : Jean-Yves Escoffier
Montage : Fernando Franco - Dominique Abel
avec la participation spéciale de Claudio Martinez
Son direct : Antonio Bloch
Mixage : Jaime Fernandez
Avec la participation de Canal Sur Espagne - Canal + Espagne REALISATEURElle publie en 1997 son premier livre Caméléone –chroniques intérieures et acerbes de la vie de mannequin– chez Robert Laffont. En 2000/2002, elle a été pensionnaire à la Casa de Velasquez pour l’écriture de Poligono Sur.
En tant que mannequin, elle a collaboré (livres, expositions, films, clips) avec les photographes et/ou réalisateurs Javier Vallhonrat, Paolo Roversi, Enki Bilal, The Douglas Brothers, Jean-Loup Sieff, Keiichi Tahara, Klaus Wickrat, Uwe Omer, Aldo Fallai et Mark Arbeit, Alberto Garcia Alix, etc. Elle est choisie par quatre photographes pour l'exposition mondiale de la SEITA «Gitanes». Elle est aussi le modèle exclusif de Javier Vallhonrat pour son exposition «L'Espace Possédé» exposée au Musée d'Art Moderne de Paris et New York, à la Hamilton's Gallery de Londres, à Tokyo etc, dont est tiré un livre «The Possessed Space» (Editions Gina Kehayoff Munich 1992). PRESSE "Dominique Abel a planté sa caméra dans un quartier « chaud » à la périphérie de Séville, vivier gitan du flamenco. Chanteurs, guitaristes, danseurs se laissent filmer en toute confiance. (…) Les aficionados seront ravis." Télérama "Un âne au balcon d’un immeuble HLM : c’est sur cette image insolite que s’ouvre le très beau documentaire de Dominique Abel. (…) On entre en flamenco comme on entre en religion : chaque coin de salle, chaque bout de mur est le théâtre d’une répétition où des artistes de tous les âges font vibrer leurs guitares, leurs cordes vocales, et, sous leurs coups de talons, le plancher qui les porte. Leurs chants, qui disent la force des femmes et l’espoir des hommes, s’élèvent au-delà des misères du quartier, de l’avenir incertain, de l’abandon, au-delà des tentations de petits et de gros trafics : ruissellement de larmes et lumière mêlées." Aden "Un documentaire sincère. (…) La magie du flamenco métamorphose les barres d’immeubles." Le Monde "La fièvre communicative de la musique des Gitans andalous. (…) Rien n’est falsifié ni inventé. (…) Une plongée vibrante dans la chaleur andalouse." Les Inrockuptibles