Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Un Año sin Amor
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Un Año sin Amor Un film de Anahí  Berneri
Avec Juan Minujìn, Mimi Ardù, Javier Van De Couter, Carlos Echevarrìa, Bàrbara Lombardo, Omar Nuñez et Ricardo Merkin.
2005 – Argentine – 95 min – 35 mm – Couleur – 1.85 – Dolby SR - Visa n° 114 348 Sortie le 19/04/2006
SYNOPSISPablo, jeune poète jamais publié, doit compter sur le soutien de sa famille pour subvenir à ses besoins. En quête d’amour, il se met à fréquenter un cercle « d’amateurs de cuir », adeptes du sado masochisme. Atteint d’une maladie incurable, la sexualité devient alors pour lui un moyen d’affirmer son désir de vivre. Un an après, Pablo a transcrit ses aventures sur des milliers de pages. FICHE TECHNIQUERéalisation : Anahi Berneri
Scénario : Pablo Perez, Anahi Berneri
Production : Daniel Burman – Cine SRL
Montage : Alex Zito
Photographie : Lucio Bonelli
Musique : Leo Garcia, Martin Bauer REALISATEURNée en 1975 à Martinez, province de Buenos Aires, Anahí Berneri est diplomée de l’Institute Audiovisual Production School (ORT) et de l’Institut National de l’Audiovisuel à Paris. En 1997, elle écrit et réalise le court-métrage documentaire « Modelo para amar » qui reçoit une récompense.
Depuis cette date, elle a exercé dans l’industrie cinématographique des métiers aussi variés que directrice de casting, assistante-réalisatrice, directrice de production et assistante monteuse. Elle a notamment travaillé avec Daniel Burman, Martín Rejtman, Marco Bechis, Mercedes García Guevara et Santiago García.
En 2002, elle réalise le show télévisuel « Maximo », produit par Wap Media pour TV Pramer.
Elle est chargée de cours à l’Université de Buenos Aires où elle enseigne le Design du Son et de l’Image.
« Un año sin amor » est son premier long-métrage. PRESSE « Anahí Berneri filme cette chronique avec une sobriété bienvenue, attachée avant tout à la rigueur de la forme. Elle montre ainsi sans convulsions des choses qui prennent aux tripes (...). » Télérama « Une poignante et troublante descente aux enfers de l'amour extrême. » Ciné Live « D’une sobriété envoûtante. » Les Inrockuptibles « Situant son regard entre la fiction douloureuse et le documentaire biographique, Anahí Berneri nous offre une magistrale leçon d'espoir (…). » aVoir-aLire.com