Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Tombé du ciel
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Tombé du ciel Un film de Wissam  Charaf
Avec Rodrigue Sleiman, Raed Yassin, Said Serhan, George Melki, Yumna Marwan
2016 – France / Liban - 1h10 min – Numérique – Couleur - Visa n° 146 060 Sortie le 15/03/2017
SYNOPSISAprès 20 ans de séparation, Samir, ancien milicien présumé mort, réapparaît dans la vie d’Omar, son petit frère devenu garde du corps à Beyrouth. Entre drame et comédie, Samir doit se confronter à un pays qui ne lui appartient plus. FICHE TECHNIQUERéalisation : Wissam Charaf
Scénario : Wissam Charaf et Mariette Desert
Montage image : Martin Rit
Montage son : Emmanuel Zouki
Décor : Farah Naboulsi
Montage : William Laboury
Musique : Wissam Charaf
Mixage : Paul Jousselin
Effets Spéciaux : Pierre Maillard
Assistant Mise en Scène : Victor Baussonnie
Direction de post-production : Katia Khazak
Production Exécutive France : Mylène Guichoux
Production Exécutive Liban : Jana Wehbe
Directeur de production préparation : Benjamin Lanlard
Produit par : Charlotte Vincent / AURORA FILMS
Coproduit par : Pierre Sarraf/ Né à Beyrouth, Tyrian Purple Pictures REALISATEURBIOGRAPHIE

Wissam Charaf cinéaste autodidacte libanais et français basé entre Beyrouth et Paris.

Après avoir travaillé dans des radios indépendantes a Beyrouth a la fin des annés 80, il part pour Paris en 1998. Il travaille comme monteur et cadreur de reportages pour la chaine ARTE.
Depuis,il a couvert la plupart des zones de conflit comme le Liban et le proche-orient mais aussi le Darfour, l'Afghanistan ou la Corée du Nord.
Pendant cette période il a également été asssistant réalisateur sur des vidéo-clips (Sinead O’Connor, Asian Dub Foundation, Noir Desir entre autres) réalisés par Henri-Jean Debon.

Il a réalisé 4 court-métrages : Hizz Ya wizz », « Un héros ne meurt jamais », « l'Armée des fourmis », et « Après" ainsi qu'un documentaire "it's all in Lebanon".
Ces films ont participé a de nombreux festivals, comme Locarno, Belfort, Clermont-Ferrand, Visions du Reel, Carthage, Rotterdam, Dubai et d'autres.

"Tombé du ciel", qui fait sa première mondiale à la Sélection ACID du Festival de Cannes 2016 est son premier long-métrage.


FILMOGRAPHIE

TOMBÉ DU CIEL (2016)
Long métrage-fiction-70 min - Aurora Films / Né À Beyrouth Films. avec le support du CNC et d'ARTE France-unité cinéma.
CANNES ACID 2016

APRÈS(2016)
Court-métrage-fiction 30 min Aurora Films ..né.a Beyrouth Films. avec l'aide de la Région Corse
En compétition-Festival Coté Court de Pantin 2016

IT'S ALL IN LEBANON (2012)
Documentaire (HD, 63 min) - Aurora Films / Né à Beyrouth Films / UMAM Productions
Festivals : Vision du Réel Nyon , Carthage, London International Documentary Festival, Al Jazeera Documentary Film festival, Cine Martil, Bagdad Dubai...
Récompenses:Bronze Tanit de Bronze du meilleur documentaire - Festival de Carthage 2012

L'ARMÉE DES FOURMIS (2007)
Court-métrage- fiction (35mm, 23min) - Aurora Films / Né à Beyrouth Films
Festivals: Locarno, Paris Cinema, Clermont-Ferrand, Angers, Belfort, Cork, Cinemed Montpellier, Dubai, Rotterdam, Lunel, Napoli, Amsterdam Shorts, Corto del Med...
Récompenses: Prix du jury, Festival de Lunel.

UN HEROS NE MEURT JAMAIS (2006)
Court-métrage (video, 5min) - Aurora Films. Festivals : Paris Cinema, Kort Amsterdam Shorts

HIZZ YA WIZZ (2004 )
Court-métrage-fiction (35mm, 26 min) - Aurora Films / Né à Beyrouth Films
Festivals: Clermont-Ferrand, Angers, Belfort, Rennes, Pantin, Ebensee, Cork, Jeu de paume Museum, Montpellier Cinemed, Larissa, Carthage, Arte Mare Bastia PRESSE « Un saisissant portrait du Liban d’aujourd’hui et l’éclosion d’un cinéaste plein d’avenir » LE JDD « Tragique, comique, magnifique et glacé, ce film nous rappelle que la paix n’existe pas. » LE CANARD ENCHAÎNÉ « Des visions et idées dérangeantes qui font une étrange collection de souvenirs, drôles et cruels » LE MONDE « Une critique bien sentie de la société des vivants » LIBÉRATION « L’une des plus belles surprises du dernier Festival de Cannes, et l’éclosion d’un jeune cinéaste prometteur » ARTE TV « Un film qui avance masqué avec une veine caustique, puissante et sobre » COURRIER INTERNATIONAL « Il ne faut rater sous aucun prétexte ce film, qui parvient à rendre hilarants de causticité les fantômes de la guerre civile à Beyrouth, dans un esprit burlesque et minimaliste digne d’Aki Kaurismäki et de Jim Jarmusch. » GRAZIA « Wissam Charaf a un indéniable sens de l’humour (noir) et du comique de répétition. » TÉLÉRAMA « La culture de l’incongruité, le mélange des genres et la déréalisation systématique fonctionnent à chaque séquence. » CAHIERS DU CINÉMA « L’intention de portraiturer le Liban à l’aune de ses contradictions déploie ici toute son insolence. » TROIS COULEURS « Au croisement de Kaurismäki et de Suleiman, un premier film enthousiasmant » LES FICHES DU CINÉMA « Oscillant entre la fable et le fantasme, une histoire contemporaine du Liban racontée dans la légèreté » POLITIS « Une lecture dédramatisée et puissante d’un Liban convalescent condamné à vivre avec son passé » CULTUROPOING.COM « Un sympathique numéro d’équilibriste entre violence sociale et surréalisme cocasse » FILMDECULTE.COM