Epicentre film Retrouvez Epicentre Films sur facebook Retrouvez Epicentre Films sur YouTube
> Catalogue films > Longs métrages  > Luzzu
Retour Catalogue
Affiche
Zoom
Luzzu Un film de Alex  Camilleri
Avec Jesmark Scicluna, David Scicluna, Michela Farrugia, Frida Cauchi, Uday McLean, Stephen Buhagiar
Fiction – 2021 – Malte – 94 min – Couleur – 5.1 - Visa n° 155902 Sortie le 05/01/2022
SYNOPSISDepuis des générations, la famille de Jesmark pêche sur le Luzzu, un petit bateau traditionnel maltais. Il aime son métier mais son activité s’effondre petit à petit à cause d’une industrie de la pêche impitoyable. Pour subvenir aux besoins de sa famille, Jesmark prend alors la décision de se tourner vers le marché noir. FICHE TECHNIQUERéalisation : Alex Camilleri
Scénario : Alex Camilleri
Directeur de la photographie: Léo Lefèvre
Montage : Alex Camilleri
Chef décorateur : Jon Banthorpe
Casting : Edward Said
Conception des costumes : Martina Zammit Maempel
Son : Robert Bonello
Musique : Jon Natchez
Superviseur musical : Blake Jessee
Production : Pellikola, Luzzu Ltd, Noruz Films, Mabrosi Films
Producteurs : Rebecca Anastasi, Ramin Bahrani, Oliver Mallia, Alex Camilleri
Producteur délégué : Pierre Ellul
Vendeurs internationaux : Memento Films
Presse : Robert Schlockoff et Celia Mahistre REALISATEURAlex Camilleri est un cinéaste maltais-américain. Il a fait des études en littérature anglaise et en réalisation de documentaire au Vassar College, au cours desquelles son projet d’études Still Here (2010) a remporté le prix Best Student Documentary à l’Emerging Filmmaker Showcase de Cannes. Le projet a été projeté aux festivals de Venise, de Telluride et de Toronto. Alex Camilleri a été sélectionné pour un workshop au festival de Sundance, grâce auquel il a monté Keep the Change, film qui a remporté le prix de la meilleure réalisation à l’édition 2017 du festival de Tribeca. Il a travaillé en étroite collaboration avec le cinéaste Ramin Bahrani, notamment pour le film 99 Homes, nominé au Golden Globes. PRESSE "Luzzu touche par sa sincérité et son approche documentaire." LE MONDE "D’une terrible beauté." LE CANARD ENCHAÎNÉ "Entre le thriller social et le documentaire, un premier film original sur la perte de l’innocence." LA CROIX "Un magnifique portrait d’homme." SUD-OUEST "Une belle influence du néoréalisme italien." TELERAMA "Un premier film, qui relève à la fois de l’ode et du pamphlet." L'OBS "Sans fioriture et efficace quand il flirte avec le thriller." LE JDD "Un premier long-métrage très documenté." TROIS COULEURS "Une épopée sociale au pouvoir magnétique." PREMIÈRE "Un Ken Loach méditerranéen." NOTRE TEMPS "On aime cet acteur au regard sombre et nostalgique." POSITIF "Luzzu relève de l’acte politique." LES CAHIERS DU CINEMA "Un héritage néoréaliste assumé." CRITIKAT "Un intriguant thriller social maltais autour de la pêche noire." BAZ’ART.ORG "L’énergie d’un Ken Loach." MEDIAPART